2013

Du 12 au 13 novembre 2013 - Visite officielle de M. Lionel BEFFRE, Haut-Commissaire de la République aux Gambier

 
 

Le Haut-Commissaire de la République en Polynésie française, M.  Lionel BEFFRE, accompagné de M. Thomas MOUTAME, Ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement des archipels, de M. Jean-Pierre ARON, Chef de la Subdivision administrative des îles Tuamotu Gambier, de M.  Stéphane JARLEGAND, Directeur de cabinet, de M. Frédéric ROURE, Chef de cabinet, de M. Laurent CHRISTILLE, Adjoint administratif du Chef de subdivision, a effectué son premier déplacement officiel aux Gambier,  les mardi 12 et mercredi 13 novembre.

Veuillez trouver ci-joint un communiqué et une sélection de photos
 

 Info médias - 2013-11-15 Visite officielle du Haut-Commissaire aux Gambier 841,35 kB | 15/11/2013

   

Mardi 12 novembre 2013

Accueil à l’aéroport du Haut-Commissaire et de sa délégation par Mme Monique RICHETON, maire des Gambier

Accueilli chaleureusement à l’aéroport par Mme Monique RICHETON, Maire des Gambier, et son conseil municipal, le Haut-Commissaire a débuté sa visite par une rencontre avec les élèves et l’équipe pédagogique de l’école primaire Maputeoa. Après la Marseillaise et l’hymne polynésien entonnés par les élèves, le Haut-Commissaire s’est exprimé pour rappeler l’engagement de l’Etat à soutenir les projets de la mairie dans les domaines des services publics communaux. A ce titre, le financement de la reconstruction de l’ensemble du bâtiment de l’école Maputeoa a été validé dans le cadre du Contrat de projets en 2012. La cantine scolaire, subventionnée par le FIP, a d’ores et déjà été livrée à l’occasion de la dernière rentrée scolaire.

Rencontre avec les élèves et l’équipe pédagogique de l’école Maputeoa de Rikitea

La délégation s’est ensuite rendue à la Cathédrale de Rikitea, dont les travaux de rénovation financés en partie par l’Etat à hauteur de 178 millions de F CFP, ont été achevés en décembre 2011. Le Haut-Commissaire a salué la qualité du travail de restauration effectué dans le respect du savoir faire ancestral des premiers bâtisseurs de la Cathédrale et l’implication de la population de Mangareva dans ce projet.

Pour mémoire, trois jeunes mangaréviens ont rejoint la métropole l’an dernier et cette année afin de parfaire leurs formations dans des métiers d’artisans restaurateurs de bâtiments historiques au près des Compagnons de France. Ils seront désormais à même de participer à d’éventuels travaux de réhabilitation d’édifices appartenant au patrimoine culturel de la Polynésie française.

Visite de la Cathédrale de Rikitea

A l’issue, la délégation a rejoint le Centre d’Education au Développement de Rikitea où le Haut-Commissaire a pu apprécier le travail de gravure sur nacre par des jeunes élèves du CED, sous l’œil attentif de leurs formateurs. Certaines sections du CED ont d’ailleurs été mises à contribution pour la restauration des objets décoratifs de la Cathédrale.

Le Centre d’Education au Développement forme  chaque année de nombreux jeunes à la gravure sur nacre

   

Mercredi 13 novembre 2013

Le mercredi 13 novembre 2013, le Haut-Commissaire a continué sa visite par la brigade de Gendarmerie des Gambier, forte de ses quatre gendarmes dont Lionel BEFFRE a salué l’engagement et la qualité des relations nouées avec la population.

La délégation a ensuite rencontré le personnel du centre médical de Rikitea avec lequel elle a pu échanger sur les conditions de travail et les enjeux sanitaires de l’archipel. Le Haut-Commissaire  s’est entretenu avec l’infirmière itinérante nommée récemment.

Visite de la brigade de gendarmerie des Gambier  

Rencontre avec le personnel du centre médical

Avant de retourner à l’aéroport, la délégation s’est arrêtée sur l’île de Akamaru où elle a visité l’Eglise Notre Dame et les vestiges de la présence du père LAVAL.

Parallèlement à cette visite officielle, un agent de la Direction de la réglementation et du contrôle de la légalité (DRCL) et un agent de la subdivision administrative des Tuamotu Gambier ont fait le déplacement afin d’enregistrer, grâce à la station mobile de passeports, plus d’une centaine de demandes de titres d’identité et remettre une dizaine  de passeports et de cartes d’identité à la population des Gambier.