2013

Du 24 au 26 octobre 2013 - Visite officielle du Haut-Commissaire à Rangiroa et Tikehau

 
 

   
   

Le Haut-Commissaire de la République en Polynésie française, Monsieur Lionel BEFFRE, accompagné de Monsieur Stéphane JARLEGAND, Directeur de cabinet, du Colonel Pierre CAUDRELIER, Commandant de gendarmerie de Polynésie française, de Monsieur Alexandre HELY, Directeur des affaires maritimes, et de Madame Françoise HOLOZET, Adjointe au chef de la subdivision administrative des Iles Tuamotu-Gambier, a effectué son premier déplacement officiel aux Tuamotu, depuis sa prise de fonctions. Il a successivement visité Rangiroa et Tikehau du jeudi 24 au samedi 26 octobre.

 Visite Officielle du Haut-Commissaire à Rangiroa et Tikehau 1,72 MB | 29/10/2013

Rangiroa

Levée des couleurs à la mairie d’Avatoru – Rangiroa

Accueil à la mairie d’Avatoru

Accueil  par le maire de Rangiroa, Monsieur Teina Maraeura

Visite de la menuiserie municipale

D’abord accueilli par le Maire de Rangiroa, également Président du Syndicat intercommunal à vocation multiple des Tuamotu-Gambier, Monsieur Teina MARAEURA, et son Premier adjoint, Monsieur Félix TETUA, à l’aéroport de Rangiroa, le Haut-Commissaire a ensuite participé au lever des couleurs à la mairie de Tiputa où ont été entonnés, par les enfants de la commune, les hymnes français et tahitien en présence de l’ensemble du conseil municipal.

Après le discours d’accueil du Maire, le Haut-Commissaire a pris la parole, rappelant dans son intervention le soutien et l’appui financier et humain de l’Etat pour les Tuamotu dont il a  souligné qu’il avait rencontré de nombreux maires dès le mercredi à Papeete. Le Haut-Commissaire a rappelé que les services de l’Etat étaient mobilisés pour accompagner Rangiroa et ses communes associées dans la mise en place des services publics de base pour les habitants – déchets, eau. Il a indiqué combien Rangiroa constituait un exemple en matière de développement dans la capacité de la commune à exploiter ses atouts – tourisme, perliculture, viniculture, agriculture.

A Rangiroa, l’Etat soutient la construction d’une bibliothèque pour l’école de Avatoru grâce à une subvention via la dotation d’équipement des territoires ruraux à hauteur de 14,5 millions de Francs Pacifique.

Le Haut-Commissaire a enfin réaffirmé l’attention de l’Etat sur deux autres sujets majeurs pour les communes de la Polynésie française : les finances publiques et la mise en place de la fonction publique communale.

Le Haut-Commissaire a ensuite visité la menuiserie municipale, le Centre d’éducation aux technologies appropriées au développement (Cetad) et le centre médical de la commune.

2ème  journée : Vendredi 25 octobre 2013

Rangiroa

Visite de l’école de perliculture

Visite de l’école de Rangiroa

Visite des vignes  de Rangiroa

 

Initiation au travail du Coprah

 

Le Haut-Commissaire a visité l’école de perliculture puis la ferme perlière Gauguin Pearls. Il a pu ainsi échanger avec des professionnels du secteur sur les difficultés rencontrées au cours des dernières années. Il a également observé avec intérêt l’acquisition du savoir-faire en matière de perliculture de jeunes issus du bassin d’emploi local.

Le Haut-Commissaire a ensuite visité l’école de Rangiroa et a pris note avec satisfaction de l’avancée du chantier de la bibliothèque. Il a rencontré les élèves de l’école à l’occasion de leur déjeuner, puis a visité différentes salles de classe.

Il a par la suite échangé avec le Maire, Monsieur Teina MARAEURA, dans la Mairie de Avatoru sur les projets de la commune – construction d’un centre d’incinération des déchets et d’un nouvel abri de survie

Le Haut-Commissaire s’est ensuite rendu au lagon vert où, après un déjeuner local, il a pu visiter les vignes de Rangiroa. Il a ensuite pu observer la culture du coprah et échanger avec des cultivateurs locaux.

Revenu à Avatoru, le Haut-Commissaire a pu visiter les caves du Vin de Tahiti.

La journée s’est terminée à l’occasion d’un dîner offert par le Haut-Commissaire en présence du Maire de Rangiroa, d’élus  du conseil municipal et d’acteurs économiques et sociaux de la commune.

3ème  journée : Samedi 26 octobre 2013

Rangiroa

Participation à l’exercice Marara

Inauguration des sanitaires du gymnase de la commune de Avatoru

Journée « défense et citoyenneté »

Accueilli par le Contre-Amiral Anne CULLERE, Commandant supérieur des Forces armées en Polynésie française, le Haut-Commissaire a participé à la dernière journée de l’exercice Marara. Cet exercice a permis aux Forces armées en Polynésie française de simuler l’assistance aux populations en cas de phénomène cyclonique de grande ampleur. Le Haut-Commissaire a ainsi pu observer les moyens logistiques et humains qui pourraient être pleinement mobilisés au service des habitants des Tuamotu.

Le Haut-Commissaire a également procédé avec le Contre-Amiral Anne CULLERE à l’inauguration des sanitaires du gymnase de la commune de Avatoru dont la rénovation a été menée à bien par les jeunes volontaires du Régiment du service militaire adapté (RSMA).

Le Haut-Commissaire a enfin rencontré les jeunes qui participaient, en mairie de Rangiroa, à une Journée défense et citoyenneté.

Tikehau

 

Accueil à l’aéroport de Tikihau, par le maire Monsieur Frédérix Teriiatetoofa

Levée des couleurs à la mairie de Tikehau

Accueil par la population à la mairie de Tikehau

 

A l’issue du déjeuner, le Haut-Commissaire et sa délégation ont pris l’avion pour se rendre à Tikehau où ils ont été accueillis par le Maire délégué, Monsieur Frédérix TERIIATETOOFA. Le Maire de Rangiroa, Monsieur Teina MARAEURA, a également accompagné le Haut-Commissaire dans sa visite de la commune associée de Tikehau.

Le Haut-Commissaire a été accueilli par la population à la mairie de Tikehau à l’occasion d’un traditionnel faariiraa. A l’issue du lever des drapeaux et du discours du Maire délégué, le Haut-Commissaire a confirmé l’attachement de l’Etat au développement économique et social des Tuamotu. Il a salué les efforts de la commune pour exploiter le plus possible ses atouts et l’attention des autorités locales au cadre de vie de Tikehau, renommé dans le monde entier.

A Tikehau, l’Etat finance indirectement, via le Fonds intercommunal de péréquation (FIP), la réalisation d’un centre de conditionnement et de recyclage pour un montant de 12,4 millions de Francs Pacifique, représentant 25% du projet.

Le Haut-Commissaire a enfin visité avec le Maire délégué, Monsieur Frédérix TERIIATETOOFA, les infrastructures communales – l’école, le chantier de la cantine, l’abri de survie, la déchetterie, le site du projet d’aménagement de casiers pour les déchets triés ainsi que la scierie territoriale.