2013

Voeux de M. Jean-Pierre LAFLAQUIERE, Haut-Commissaire de la République à la Polynésie française

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 
Je suis heureux et fier de vous adresser, pour la première fois, tous mes vœux pour cette nouvelle année.

Depuis ma prise de fonction il y a quatre mois, j’ai pris toute la mesure de la crise économique sans précédent qui continue de toucher la Polynésie française, peut-être plus fortement qu’ailleurs. Je pense ce soir particulièrement à ceux qui en subissent les rudes conséquences ; je les encourage à garder espoir et forme des vœux pour que 2013 leur apporte le réconfort et l’aide dont ils ont tant besoin.

Mais de ces quatre premiers mois, je retiens surtout les forces et les atouts de la Polynésie française.

Outre l’accueil exceptionnel qui m’a été réservé et pour lequel je tiens à vous remercier chaleureusement, j’ai été sensible à la forte cohésion sociale, la générosité et l’esprit de solidarité qui animent les polynésiens. En ces temps difficiles, c’est une force essentielle qu’il convient de préserver.

J’ai également été marqué depuis mon arrivée par la diversité et la vivacité de la culture polynésienne. Les polynésiens peuvent être fiers de cet héritage, qu’il faut continuer de faire vivre et de faire connaître.

Je retiens enfin la vitalité de ce beau territoire. En parcourant ces derniers mois les différents archipels, j’ai beaucoup échangé et découvert des initiatives originales qui témoignent d’un grand dynamisme. Permettez moi d’ailleurs d’avoir ce soir une pensée particulière pour les polynésiens des Marquises, des Gambier, des Tuamotu, des Australes, et des Iles Sous-le-Vent. Je veux qu’ils sachent que, malgré l’éloignement, nous sommes pleinement conscients des défis qui leur sont propres et que nous sommes à leur côté pour les relever.
 

Fort de ce ressenti, je souhaite ce soir faire partager mon sincère optimisme dans l’avenir du Pays et vous adresser un message de confiance :

Confiance tout d’abord dans nos institutions. L’autonomie est la reconnaissance par la République de la singularité et de l’identité polynésiennes. Mais l’autonomie n’est pas, loin s’en faut, la marque d’un Etat en retrait. Bien au contraire, plus que jamais l’Etat accompagne la Polynésie française dans le cadre d’un partenariat franc et fort que je souhaite voir poursuivi et renforcé en 2013.

Confiance aussi dans la capacité des acteurs économiques et sociaux à innover pour construire la Polynésie française de demain. Qu’ils sachent que l’Etat, aux côtés du Pays et des 48 communes, soutient et soutiendra les projets d’avenir qu’ils portent.

Confiance enfin dans la jeunesse polynésienne, dans son ardeur et sa vitalité. Cette jeunesse qui a encore une fois marqué l’année qui s’achève par de beaux succès individuels ou collectifs, culturels, professionnels ou sportifs.

La confiance n’est pas un vain mot ; elle est le ferment de notre réussite collective et de notre capacité à surmonter les difficultés que trop de Polynésiens connaissent aujourd’hui. Ayez donc confiance pour qu’au cours de l’année qui vient, nous continuions à construire la Polynésie française que nous aimons, jeune, diverse, ambitieuse, et fière de son autonomie dans la République.
 

A toutes et à tous, je souhaite une belle et heureuse année 2013 !

Ia orana i te matahiti api !
 

Téléchargez les voeux du Haut-Commissaire de la République en format PDF.