2019

19 novembre - Visite du centre hospitalier de la Polynésie française au Taaone

 
 
19 novembre -  Visite du centre hospitalier de la Polynésie française au Taaone

M. Dominique SORAIN, Haut-commissaire de la République, a visité, cet après-midi, les installations du centre hospitalier de la Polynésie française situé au Taaone à Pirae.

M. Jacques RAYNAL, Ministre de la Santé et  M. Christophe DESCHAMPS, Directeur de cabinet du Haut-commissaire ont également pris part à cette visite guidée.

Accueillie par M. James COWAN, Directeur adjoint du centre hospitalier, la délégation a débuté sa visite par le service d’accueil des urgences [SAU] qui accueille les urgences médico-chirurgicales et pédiatriques 24 heures sur 24.

La délégation s’est aussi rendue aux services d’imagerie médicale puis de réanimation.

La visite s’est poursuivie au département du Service d’aide médicale urgente [SAMU] qui comprend le Centre de Réception et de Régulation des Appels [CRRA] (centre 15), le service mobile d’urgence de réanimation [SMUR] et la cellule évacuations sanitaires qui est chargée de la gestion des EVASAN inter-îles.

La délégation a ensuite visité le Centre de Traitement des Alertes 18 [CTA] implanté au sein du CHPF. Ce centre de réception du 18 est mutualisé avec celui du traitement des urgences médicales du SAMU. La réception des appels aux deux numéros d’urgence 15 et 18 est regroupée sur une seule et même plateforme 24h sur 24 et 7 jours sur 7. La coordination des équipes médicales et des pompiers permet une plus grande efficacité opérationnelle pour engager rapidement les moyens adaptés à chaque situation d’urgence.

Pendant la visite du département « radiothérapie », le Haut-commissaire a pu constater les équipements et les investissements réalisés dans le domaine de l’oncologie, cofinancés par l’État à hauteur de 472 millions de F Cfp en 2018 (qui comprend également les salles de chimiothérapie à Taiohae, des matériels de radiologie à Uturoa).

La visite du centre hospitalier s’est achevée par le département « psychiatrie » et notamment le secteur fermé de Tokani.

CHPF - Vous n'avez pas le droit de voir cet objet.