2019

23 octobre - Exercice MARARA et exercice CYCLONE : s’entraîner à intervenir et à gérer une situation de crise

 
 
23 octobre - Exercice MARARA et exercice CYCLONE :  s’entraîner à intervenir et à gérer une situation de crise

A l’invitation du contre-amiral Laurent LEBRETON, Commandant supérieur des forces armées en Polynésie française, M. Dominique SORAIN, Haut-commissaire de la République, a participé au VIP DAY consacré à l’exercice opérationnel MARARA 2019 organisé à Rangiroa, en présence des représentants du Ministère de l’Education, de la Direction générale de l’éducation et de l’enseignement, du Vice-rectorat, du CNAM et de l’IHEDN.

La journée a débuté au collège d’Avatoru par une séquence « jeunesse » avec une présentation des actions de lutte contre l’illettrisme, mises en œuvre à travers des tests d’évaluation réalisés pendant les journées défense et citoyenneté. L’objectif est de détecter rapidement les jeunes en difficulté afin de les accompagner du mieux possible et de leur permettre de s’insérer dans la vie active et sociale.

La délégation a ensuite rejoint le forum recrutement des forces armées où les jeunes de Rangiroa avaient la possibilité de se renseigner auprès des différents stands d’information sur les métiers et les carrières militaires.

Lancé depuis le 11 octobre dernier, l’exercice MARARA consiste à tester la capacité de projection des forces militaires sur un territoire étranger qui serait touché par un cyclone et à entraîner les troupes sur le terrain dans le but de porter assistance aux populations sinistrées. Cela implique un plan tactique et une organisation logistique pour faciliter le déploiement opérationnel des moyens pour répondre à une situation donnée.

Dans le cadre de la coopération régionale et internationale, d’autres pays ont également été invités à participer à cet exercice dont une vingtaine a répondu favorablement.

L’exercice MARARA s’articule avec l’exercice annuel CYLONE qui aura lieu demain au Haut-commissariat pour préparer la saison cyclonique en Polynésie française. Comme chaque année, l’Etat testera sa capacité à organiser la réponse de sécurité civile avec l’ensemble des acteurs concernés de l’Etat, du Pays et des communes afin de protéger les populations impactées par un phénomène cyclonique.

Enfin, la délégation a visité un « CASA Nurse » médicalisé qui permet de transporter les blessés et qui intervient notamment dans le cadre des EVASAN, avant d’assister à une démonstration dynamique des moyens militaires : Gardian, hélicoptère Dauphin, hélicoptère Alouette, Bougainville, bâtiment de la marine nationale, etc.

Marara - Vous n'avez pas le droit de voir cet objet.