2020

2020-02-28 - L’Etat contribue au développement de la vie associative - Appel à projets 2020 du Fonds pour le Développement de la Vie Associative

 
 
L’Etat contribue au développement de la vie associative - Appel à projets 2020 du Fonds pour le Développement de la Vie Associative

M. Guy FITZER, Chef des subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, représentant le Haut-commissaire de la République, a présidé hier, jeudi 27 février, la commission territoriale du fonds pour le développement de la vie associative (FDVA), dans le cadre du lancement de l’appel à projets 2020.

Cette commission composée des services de l’État, du Pays, des mouvements associatifs, des communes, et du fond paritaire de gestion a procédé au bilan de la campagne 2019 et a validé les orientations pour l’année en cours.

Étendu à la Polynésie française depuis 2018, le FDVA a pour objectif de contribuer au développement des associations par l’attribution de concours financiers destinés aux actions de formation en faveur des bénévoles, des élus et des dirigeants associatifs, au financement global de l’activité des structures ou pour la mise en œuvre de projets innovants.

En 2019, ce sont 41 associations relevant de la loi du 1er juillet 1901 qui ont ainsi bénéficié au total d’une enveloppe de 20 millions Fcfp, orientée dans les domaines de laculture, de l’environnement, de l’agriculture, l’élevage, la protection animale, le social, la solidarité, l’insertion, la jeunesse, l’éducation populaire, la santé, les loisirs et le sport.

Reconduit en 2020 au même niveau de financement (20 millions FCFP), ce dispositif fait l’objet d’un appel à projets, auquel les associations polynésiennes sont invitées à participer afin de bénéficier de financements pour réaliser leurs projets mais également organiser des formations.

Cet appel à projets « FDVA » est ouvert jusqu’au 15 avril  2020 à minuit.

Il s’adresse à toutes les associations déclarées et régies par la loi du 1er juillet 1901 qui ont leur siège social en Polynésie française.

Les services du Haut-commissariat de la République en Polynésie française, plus particulièrement la Mission d’appui technique jeunesse et sport, sont mobilisés pour répondre aux interrogations et permettre aux associations locales de bénéficier de ce dispositif dans les meilleures conditions.

L’appel à projets, les formulaires de demandes et l’ensemble des dispositions relatives à cette aide sont en ligne sur le site Internet du Haut-commissariat ici.