2020

2020-05-12 - Nouvelle distribution de kits sanitaires et de bons alimentaires à une centaines de familles de Paea

 
 
Nouvelle distribution de kits sanitaires et de bons alimentaires à une centaines de familles de Paea

A l’invitation de Mme Titaua JOCQUEL, adjointe au maire de la commune de Paea et vice-présidente du syndicat mixte en charge du contrat de ville de l’agglomération de Papeete, M. Guy FITZER, chef des subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, a participé ce jour à la distribution de kits sanitaires et de bons alimentaires organisée en faveur des familles les plus démunies.

Ils étaient accompagnés de M. Nicolas DELAIRE, chargé de mission politique de la ville du Haut-commissariat, de M. Franck LEVAUDI, représentant du Pays de M. William TEMAHUKI, directeur par intérim du  contrat de ville.

Les autorités de la commune, du Pays et de l’État ont observé une minute de silence en hommage à Mme Tenuhiarii FAUA, présidente du syndicat mixte du contrat de ville de l’agglomération de Papeete, disparue hier des suites d’une longue maladie.

La délégation, accompagnée par les équipes municipales, s’est ensuite rendue dans plusieurs servitudes de la commune de Paea afin de distribuer aux familles des quartiers prioritaires des kits sanitaires composés de savon liquide, de gel hydro-alcoolique ainsi que des bons alimentaires d’une valeur de 7500 Fcfp, pour l’achat de produits frais et de premières nécessités.

Le représentant de l’Etat a félicité les intervenants du contrat de ville, les agents de la commune ainsi que les bénévoles et les associations qui ont contribué conjointement à la réussite de cette opération de solidarité, qui s’inscrit dans un plan d’aide d’urgence de 62,6 millions FCP, financé à 90 % par l’État grâce à l’appui de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires.

Ce plan d’urgence, déployé au sein de 9 communes de l’agglomération de Papeete et de Moorea-Maiao, témoigne d’un réel élan de solidarité vers les populations des quartiers prioritaires fragilisées par la crise sanitaire, grâce à l’action conjointe du contrat de ville, des municipalités concernées, du Pays et de l’État.