2020

2020-08-24 - Pose de la première pierre de la rénovation et l’aménagement Musée de Tahiti et des îles à Punaauia

 
 
 Pose de la première pierre de la rénovation et l’aménagement Musée de Tahiti et des îles à Punaauia

M. Guy FITZER, administrateur des îles du Vent et des îles sous-le-Vent, a assisté à la cérémonie de pose de la première pierre de la rénovation du musée de Tahiti et des îles à Punaauia, présidée  par M. Edouard FRITCH, Président de la Polynésie française, en présence notamment du Vice-Président, Teva ROHFRITSCH, du ministre de la Culture, Heremoana MAAMAATUAIAHUTAPU, de plusieurs membres du gouvernement et de représentants de la commune de Punaauia et de l’Assemblée de la Polynésie française.

Le musée de Tahiti et des îles, haut lieu du patrimoine culturel et de l’histoire polynésienne, établissement répondant aux normes muséales internationales dispose d’importantes collections de près de 18 000 objets liés à l’Océanie dont près de 12 000 objets ethnographiques, des œuvres relevant de la catégorie Beaux-Arts et une collection de coquillages et d’oiseaux naturalisés. A cela s’ajoutent les parts de l’herbier de la Polynésie française (environ 15 000 plantes) que le musée héberge depuis 1994.

Depuis plusieurs mois, il fait l’objet d’importants travaux pour la rénovation des espaces d’expositions permanentes et la modernisation de sa scénographie, passant ainsi de 900 à 1 400 m2 d’expositions, ce qui permet notamment la création d’ailes dédiées aux archipels de la Polynésie française.

L’ensemble de l’opération de la construction d’une nouvelle salle d’exposition permanente, est financé conjointement par l’État et le Pays au titre du Contrat de projets 2015-2020. Son achèvement est prévu en 2023. D’autres travaux sont en cours concernant l’aménagement d’un accueil rénové, et la rénovation de la salle de conférence du Musée pour un budget global de 844 millions Fcfp.

Durant les travaux,  un programme de formation, en particulier en matière de médiation a été par ailleurs mis en œuvre dans le cadre de la convention Culture État/Pays grâce notamment au budget de la mission aux affaires culturelles du haut-commissariat.

Signé pour 3 ans avec le musée du Quai Branly en septembre 2019, le prêt d’un fragment du Maro ‘Ura, objet emblématique de la culture polynésienne, sera exposé dans les salles ainsi rénovées du musée.

La  Polynésie française  souhaite ainsi pouvoir disposer pour la réouverture du musée de prêts d’autres œuvres importantes du patrimoine polynésien conservées dans les musées de l’hexagone ou à l’international avec notamment le British Museum et le Musée d’archéologie et d’anthropologie de Cambridge.

Durant les travaux, des salles d’expositions temporaires demeurent ouvertes au public ainsi qu’aux scolaires.