2020

Réunion du Comité des Finances Locales

 
 
Réunion du Comité des Finances Locales

Dans le cadre de la gestion du Fonds Intercommunal de Péréquation (FIP), le Comité des Finances Locales s’est tenu ce jour sous la coprésidence du Haut-Commissaire de la République et du Président de la Polynésie française.

Cette réunion avait notamment pour objet l’installation des nouveaux membres représentant les communes, élus à la suite du renouvellement général des conseils municipaux.

Lors de la séance,  les membres ont procédé à la première élection du maire associé à la co-présidence du comité des finances locales dudit fonds. Cette évolution du mode de gouvernance répond à une demande appuyée des élus locaux, permise suite à la modification de la loi organique statutaire intervenue en 2019.

Cette nomination marque, une nouvelle fois, le partenariat qui unit l’Etat, le Pays et les communes. Elle confirme la qualité du dialogue résolument installé. 

Le Président du Pays a pu également rappeler à quel point cela renvoie à un partage égalitaire, tant des responsabilités que des décisions prises collégialement et des moyens à allouer.

A l’issue du scrutin, M Cyril TETUANUI, maire de Tumaraa a été désigné pour exercer cette fonction. M Simplicio LISSANT maire de Punaauia a été désigné comme suppléant.

M Anthony JAMET, maire de Taiarapu-Est et M Benoit KAUTAI, maire de Nuku Hiva ont été choisis pour représenter les présidents des établissements de coopération intercommunale au sein du comité des finances locales.

Par ailleurs, pour concrétiser la proposition du Président de la Polynésie française dans son discours devant les tavana le 6 aout dernier, l’état d’avancement des travaux portant sur le projet de création d’un fonds d’intervention d’urgence en faveur des communes touchées par des catastrophes naturelles a été présenté.

Pour rappel, le FIP constitue la principale ressource financière annuelle des communes de la Polynésie française. Le budget annuel voté en février 2020 est de 32.4 milliards de Fcfp (+1,584 milliard de Fcfp de dotations libres d’emploi versées aux communes par rapport à 2019).

Malgré la baisse des recettes du Pays induite par la crise sanitaire et les difficultés économiques consécutives, les moyens alloués par le Pays au fonds pour 2020 ne seront pas impactés. En leur garantissant ainsi un niveau de trésorerie sur l’année en cours, les effets de la crise seront limités pour les communes.

Le fonds dispose par ailleurs d’un résultat prévisionnel au 31 décembre 2020, libre d’engagement, de près de 7 milliards de Fcfp.