2020

2020-07-02 - Visite officielle du Haut-Commissaire à Teva i Uta

 
 
Visite officielle du Haut-Commissaire à Teva i Uta

A l’invitation de M. Tearii ALPHA, Tavana de la commune de Teva i Uta, M. Dominique SORAIN, Haut-Commissaire de la République, s’est rendu avec Mme Christelle LEHARTEL, Ministre de l'éducation de la jeunesse et des sports, dans la commune de Teva i Uta pour une visite officielle, ce jeudi 2 juillet 2020.

Il est accompagné de M. Guy FITZER, chef de la subdivision administrative des îles-du-Vent.

Ils ont été chaleureusement accueillis à l’école de Mairipehe par le Tavana, la directrice de l’établissement scolaire, Mme Mirella JOUSSIN, à qui un hommage lui a été rendu à l’occasion de son départ à la retraite ainsi que les élèves qui ont chanté les hymnes national et territorial.

Deux classes primaires de Teva i Uta ont également reçu le label « Aire marine éducative » de Mme Pascale SALAÜN, Directrice de l’office français pour la biodiversité.

La délégation s’est ensuite rendue au complexe sportif de Nuutatafaratea, qui a été récemment rénové et sécurisé grâce au concours financier de l’État, pour participer à une réunion de travail avec le conseil municipal nouvellement élu dès le premier tour.

Le maire a présenté son conseil municipal composé de 33 membres dont 9 adjoints au maire ainsi que  le maire délégué de la commune associée de Papeari, M. Alain SANGUE.

Le maire a exposé les différents projets de la commune dédiés prioritairement à la construction et à la rénovation scolaire, aux bâtiments communaux, à la sécurité publique et civile, aux services environnementaux, à la pratique d’activités sportives et à lutte contre la fracture numérique.

A cette occasion, le Haut-Commissaire a rappelé l’engagement majeur de l’État en faveur de la commune de Teva i Uta. Insistant sur la qualité des relations avec la commune, il a souligné que depuis 2014, Teva i Uta a bénéficié de 2,359 milliards de FCFP de crédits au soutien de son fonctionnement et de ses projets structurants.

Cette visite a également permis de poser de la première pierre de l’école Matairea en présence de M. Teva ROHFRITSCH, Vice-président, représentant le Président de la Polynésie française. Cette nouvelle école sera édifiée dans la commune associée de Papeari. Construite dans les années 80, la commune a souhaité en 2014 reconstruire cet établissement scolaire dans un état de vétusté avancée.

Ce projet s’inscrit dans une démarche globale de développement durable dans le but de concilier confort, qualité de vie, fonctionnalité et durabilité des ouvrages.

En août 2018, la commune a sollicité une subvention, pour un coût total de l’opération estimé à 611 536 234 de FCFP. Une subvention au titre du Fonds intercommunal de péréquation (FIP) à hauteur de 95% du coût de l’opération a été accordée en 2019 pour un montant de 580,9 millions de FCFP.

A cette occasion, M. Alain SANGUE maire délégué de Papeari a rendu un hommage à Faeta TERE (1953 – 1989), ancien chef de district et maire délégué de Papeari de 1983 à 1989, dont l’école Matairea portera bientôt le nom.

Lors de leurs prises de paroles, les autorités du Pays et de l’Etat ont notamment souligné le travail essentiel des équipes communales pour soutenir la commande publique et développer leur territoire en créant de l’activité au niveau local.