2021

COVID-19 : une nouvelle arrivée massive de renforts de la réserve sanitaire

 
 
COVID-19 : une nouvelle arrivée massive de renforts de la réserve sanitaire

Comme l’avait annoncé le Haut-commissaire dans son allocution du 2 septembre, de nouveaux renforts de la réserve sanitaire sont arrivés sur le fenua.

En plus des 84 soignants arrivés en milieu de semaine, 64 autres professionnels de santé de la réserve sanitaire de Santé Publique France viennent tout juste de débarquer pour renforcer les équipes en place dans les hôpitaux de la Polynésie française. Leur avion, qui transportait aussi une unité médico-psychologique, a atterri le samedi 4 septembre à 21h25 à l’aéroport de Tahiti - Faa’a où ils ont été accueillis par M. Cédric BOUET, Directeur de cabinet du Haut-commissaire de la République.

La nouvelle équipe de la réserve sanitaire est constituée de 2 médecins urgentistes, 30 infirmiers en soins généraux, 10 infirmiers en réanimation, 11 aides-soignants en soins généraux, 8 aides-soignants en réanimation et 3 logisticiens. Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, la Polynésie française reçoit également une équipe de soutien psychologique (2 psychiatres, 2 psychologues et 1 infirmier) pour faciliter et soutenir moralement le travail des soignants fortement sollicités.

Ces renforts en provenance de France hexagonale seront complétés lundi par 44 pompiers et militaires de la sécurité civile qui soutiendront la campagne de vaccination et la lutte contre la pandémie.

Conformément aux décisions ministérielles, les engagements pris au plus haut niveau de l’État pour soutenir la Polynésie française sont respectés. L’arrivée massive de ces nouveaux renforts sera déployée aussi bien à Tahiti que dans les îles pour faire face à la crise sanitaire.

Le Haut-commissaire tient à saluer la mobilisation de toutes les équipes de soignants, présents depuis le début de la crise sanitaire et nouvellement arrivés. L’investissement remarquable des services hospitaliers doit impérativement être soutenu par la population à travers le respect des gestes barrière, la limitation des déplacements et la participation à la campagne de vaccination.