2021

Échanges avec les agents de l’État et du Pays en charge du dispositif de contrôle des passagers

 
 
Échanges avec les agents de l’État et du Pays en charge du dispositif de contrôle des passagers

Le 07 mai 2021, le ministre des Outre-mer, M. Sébastien LECORNU a souhaité se rendre auprès des agents de l’État et du Pays en charge du dispositif sanitaire d’accueil des passagers internationaux.

Cette réunion s’est tenue en présence de M. Edouard FRITCH, président de la Polynésie française, de M. Jacques RAYNAL, Ministre de la Santé, de Mme Maina SAGE, députée de la 1ère circonscription de la Polynésie française, de Mme Nicole SANQUER, députée de la 2ème circonscription de la Polynésie française et de M. Pierre FREBAULT, directeur de l'Agence de régulation de l'action sanitaire et sociale.

Depuis le 03 mars dernier, les déplacements en transports aériens sont limités aux motifs impérieux d’ordre professionnel, familial ou de santé. Ainsi, les voyageurs en provenance et à destination de la Polynésie française sont soumis à un protocole de contrôle préalable qui permet de maintenir la sécurité sanitaire du territoire.

Ce dispositif est conjoint aux services du Pays et de l’Etat, respectivement chargés d’émettre un avis sanitaire quant aux conditions de quarantaine et d’étudier les demandes de motifs impérieux

Dans ce contexte, les agents du Haut-commissariat, de la Direction de la Santé et de l'ARASS ont présenté au ministre leur travail mené au quotidien. Ces agents sont fortement mobilisés et adaptent en permanence leurs méthodes de travail partagées. Ce qui a permis de traiter 54 vols sur les trois derniers mois et plus de 5 500 passagers. 

Le ministre s’est félicité de l’efficacité de ce dispositif innovant, progressif et adaptable déterminé en lien avec le gouvernement national et les acteurs du territoire. En effet, l’organisation permet de traiter l’ensemble des demandes dans les délais impartis.

Le ministre a tenu à souligner l’importance du rôle d’accompagnement mené par ces agents auprès des voyageurs et de l’efficacité dans la gestion des dossiers permettant de continuer à protéger la population.

Ainsi, ce dispositif renforcé permet de rouvrir progressivement les frontières dans les meilleures conditions.