2021

Lutte contre l’insécurité routière : un excès de grande vitesse, supérieur de 50km/h à la vitesse maximale autorisée

 
 

La police Nationale a interpellé un individu pris en excès de grande vitesse sur le front de mer de Papeete en début de soirée du 13 janvier. Sa vitesse a été contrôlée à 114 km/h alors qu’elle est limitée à 30 km/h, ce qui constitue une contravention de 5ème classe.

L’individu a été interpellé il sera prochainement convoqué devant le tribunal de première instance de Papeete.

Le conducteur encourt jusqu'à 180 000 francs d'amende, la suspension de son permis de conduire pour 3 ans maximum ainsi que la confiscation  de son véhicule.

Les suites seront décidées par le Procureur de la République.

La mobilisation des forces de l’ordre sur nos routes vise à empêcher qu’un conducteur ayant une conduite dangereuse ne puisse exposer les autres usagers de la route à des risques importants d’accidents.

Toute l’année, les forces de l’ordre sont présentes sur les routes pour inciter les conducteurs à adopter un comportement responsable, en effectuant des contrôles, notamment de la vitesse, du taux d’alcoolémie et de l’usage de produits stupéfiants.

Le Haut-commissaire de la République, Dominique SORAIN, tient à rappeler que de tels  comportements irresponsables sur la route sont inacceptables. La route doit être un espace partagé dans le strict respect du code de la route.