2021

Mission d’information aux Marquises : le service public de la Justice se déplace du 5 au 12 juin 2021

 
 
Mission d’information aux Marquises : le service public de la Justice se déplace du 5 au 12 juin 2021

La direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse (DTPJJ) développe pour la première fois sur le territoire une action de prévention, de sensibilisation et de mobilisation des citoyens dans le cadre de la Justice de proximité.

Outre, la déclinaison de réponses pénales diversifiées et de séquences de travail et d’élaboration avec les élus, il s'agit aussi d'une mission d'information permettant de se rapprocher des adolescents et de leurs familles habitant dans les îles pour les informer des actions de protection de l’enfance, de prévention de la délinquance et des violences conjugales ou familiales.

Cette mission s’effectue en partenariat avec lecentre d’information sur les droits des femmes et des familles(CIDFF), le Fare Tama Hau et la fédération polynésienne de boxe anglaise.

Elle bénéficie du soutien de l’État, du Pays et des communes. 

Accueillie par la subdivision administrative des Marquises, la délégation de la DTPJJ se rendra :

  • À Ua Pou : site de Taku’ua

- Samedi 05 juin de 18H à 20H

- Dimanche 06 juin de 07H à 12H, de 13H30 à 16H30 et soirée à thème sur les addictions de 17H à 20H

  • À Nuku Hiva : salle Vainaho et Maison pour tous

- Jeudi 10 juin soirée à thème de 17H à 20H à la salle Vainaho

- Vendredi 11 juin de 07H30 à 11H30 à la maison pour tous et soirée à thème de 17H à 20H à la salle Vainaho

- Samedi 12 juin de 07H30 à 11H30 à la maison pour tous

  • À Hiva Oa : salle omnisports d’Atuona

- Lundi 07 juin de 17H à 20H (soirée à thème sur les droits et devoirs de l’enfant)

- Mardi 08 juin de 13H30 à 16H30 et soirée à thème sur les addictions de de 17H à 20H

- Mercredi 09 juin de 17H à 20H

 

Ainsi, toute personne qui souhaite s’informer est invitée à venir rencontrer la mission commune PJJ/CIDFF pour obtenir des réponses et des conseils sur toutes les questions qu’elle se pose sur ses droits et ses devoirs.

L’objectif d’une « justice de proximité » revêt un intérêt particulier pour les personnes qui se trouvent parfois en difficulté face à une situation du quotidien (scolarité, addictions, violences…). C’est pourquoi cette démarche est porteuse d’espoirs pour un meilleur accompagnement de la jeunesse dans les îles éloignées des services territoriaux de la Justice.

Des conférences, des soirées à thèmes, des stages de citoyenneté adaptés et rapidement mobilisables du fait de l’engagement associatif seront également mises en œuvre auprès des habitants des autres archipels du territoire si cette expérimentation rencontre un important succès auprès de la population.