2021

Séminaire de clôture de la démarche partenariale d’élaboration de la stratégie habitat de la Polynésie française 2020 – 2030

 
 
Séminaire de clôture de la démarche partenariale d’élaboration de la stratégie habitat de la Polynésie française 2020 – 2030

Le 19 février 2021, la future Politique Publique de l’Habitat Polynésienne 2020-2030 a été présentée lors d’un séminaire auquel étaient conviés les autorités de l’État, du Pays et l’ensemble des partenaires publics et privés de l’habitat.

En présence du président de la Polynésie française Edouard Fritch et de l’administrateur des îles du vent et des îles sous le vent, Guy Fitzer représentant le Haut -commissaire de la République, ce séminaire a rappelé que l’habitat constitue l’une des priorités majeures du gouvernement de la Polynésie française pour laquelle le Pays, l’État et les communes agissent au quotidien.

L’objectif de la démarche : que chacun des polynésiens et polynésiennes aient accès à un logement adapté à leurs besoins et à leurs ressources.

Cet objectif s’inscrit dans la durée, par une approche globale de cadre de vie, d’équipement et de services, pour un territoire solidaire et durable.

Cette démarche partenariale, dont les travaux avaient débutés en octobre 2019, contribue à établir un diagnostic partagé et à définir dans la durée des priorités de l’action publique pour un habitat durable répondant aux besoins de logements à coût abordable pour tous.

Il s’agit également d’adapter l’habitat et l'aménagement durable de la Polynésie française pour une meilleure qualité de vie de ses habitants et une maîtrise de son urbanisation, afin de faire face aux chocs climatiques et énergétiques.

A cette fin, la politique publique de l’habitat s’intègre parmi les axes du récent Schéma Général d’Aménagement (SAGE) et prend en compte les besoins des Projets de Rénovation Urbaine (PRU) des 4 communes de Mahina, Pirae, Papeete et Punaauia, pour un développement équilibré du territoire.

Chaque situation de vie est unique et il faut pouvoir y répondre avec une offre de logements diversifiée et économiquement accessible. La politique publique de l’habitat doit proposer des solutions adaptées à l’environnement géographique incluant la mobilité entre archipels, à la diversité des situations, en fonction des ressources et de la taille des familles, et favoriser le développement de l’habitat en prenant mieux en compte la proximité et la qualité des services, des équipements, des espaces et des transports..

Les besoins estimés demeurent élevés. Les enjeux de la politique publique de l’habitat consistent à soutenir la construction et la production de logements, à traiter l’habitat indigne, à développer des structures d’accueil et d’hébergement pour les jeunes et les seniors et à produire notamment davantage de logements sociaux et intermédiaires.

Cette approche globale doit permettre d’apporter des réponses adaptées et diversifiées dans l’ensemble des archipels. Elle est menée de concert, avec d’autres politiques publiques, des services publics environnementaux (eau potable, assainissement et déchets), de politique foncière mais également de cohésion sociale et d’éducation pour accentuer son efficacité.