2022

Inauguration du SWAC du centre hospitalier de Polynésie française

 
 
Inauguration du SWAC du centre hospitalier de Polynésie française

M. Guy FITZER, administrateur des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, représentant le Haut-commissaire de la République, s’est rendu sur le site de production d’énergie à technologie bas carbone, intitulé « SWAC » (Sea Water Air Conditioning), conçu pour la climatisation du Centre Hospitalier de Polynésie française (CHPF).

D’un montant total de 3,7 milliards de Fcfp, cette opération a été financée à 25% par des prêts bonifiés accordés par l’Agence française de développement (AFD), à 25% par la Banque européenne d’investissement (BEI), ainsi que par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) pour un montant de 265 millions de Fcfp, ainsi que par des fonds propres du Pays.

L’administrateur a souligné l’accompagnement de l’Etat sur ce projet d’avenir et plus globalement sur les politiques territoriales de transition énergétique pérenne.

Au-delà de cet accompagnement financier de l’État à la Polynésie française, les soutiens quant au financement d’études de subventions, aux expertises techniques et au financement d’investissements via l’octroi de prêts bonifiés, font partie intégrante de cet accompagnement pérenne de la collectivité.

« SWAC » (Sea Water Air Conditioning) : Une technologie innovante

Le SWAC consiste à capter une eau froide à la température de 5°, située à 900 mètres de profondeur, pour alimenter en froid (CHPF) et les bâtiments publics voisins.

Ce dispositif novateur va permettre de diviser de moitié la consommation électrique de l’hôpital et de réduire les émissions de CO2 de 5000 tonnes CO2/an, ce qui représente l’équivalent des émissions générées par 4 800 foyers sur une année, ainsi qu’une économie estimée entre 250 et 350 millions FCFP par an.