2022

Instauration du pass vaccinal en Polynésie française à compter du 08 février 2022

 
 
Instauration du pass vaccinal en Polynésie française à compter du 08 février 2022

Conformément à la loi "renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire » du 22 janvier dernier et à la décision du Conseil Constitutionnel du 21 janvier 2022, le pass vaccinal est applicable sur le territoire national depuis le 24 janvier dernier et conditionne l’accès à certains établissements, lieux publics et évènements.

En application du décret du 1er juin prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire modifié le 22 janvier 2022, le Haut-commissaire de la République, Dominique SORAIN est habilité à prendre des mesures d’adaptation de la mise en œuvre du pass vaccinal en fonction des circonstances locales.

Dans le contexte de l’augmentation régulière des cas de COVID sur le territoire depuis plusieurs semaines, après concertation avec le Pays, il a été décidé que l’utilisation du pass vaccinal s’appliquera à compter du 08 février 2022 sur l’ensemble du territoire à toute personne âgée de plus de 16 ans ; ce qui a fait l’objet d’un arrêté du Haut-commissaire le 25 janvier 2022.

À compter de cette date, le résultat de test négatif (PCR ou antigénique) ne pourra plus être utilisé pour accéder aux activités et lieux soumis au pass vaccinal.

Il faudra donc justifier soit :

- d’un schéma vaccinal complet, c’est-à-dire comprenant la dose de rappel lorsqu’elle est requise ;

  https://www.service-public.pf/dsp/covid-19/vaccination-covid/

- d’un certificat de rétablissement, d'au moins 11 jours et de moins de 4 mois (à compter du 15 février 2002) ;

- d’un certificat de contre-indication pour les personnes concernées (à compter de fin février 2022)

Le pass vaccinal consiste en la présentation d’une preuve sanitaire numérique, via l’application « TousAntiCovid », ou papier. Il se présente impérativement sous la forme d’un QR CODE permettant de sécuriser les informations. La présentation du carnet de vaccination ne suffit pas à attester de son schéma vaccinal complet.

Le Pass sanitaire reste en vigueur pour les 12 ans et 2 mois et moins de 16 ans lorsque le Pass vaccinal est demandé.
 Les établissements d'hospitalisation pour les visites, consultations et soins programmés sont soumis au Pass sanitaire.

  • Établissements et activités concernés :

Dans le prolongement du pass sanitaire actuellement en vigueur, le pass vaccinal devra être présenté dans les lieux suivants :

- les discothèques

- les pirogues à bringues,

- les salons et foires de plus de 50 exposants,

- les fêtes foraines de plus de 30 stands ou attractions,

- les activités et évènements culturels, artistiques, dansants et festifs qui sont organisés dans les établissements recevant du public concernés comme les chapiteaux, les salles de spectacle et de concert, les salles de réunion et dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public.

  • Transports inter-îles :

Le pass vaccinal devra également être présenté au transporteur pour accéder aux transports inter-îles aériens et maritimes au départ des Iles-du-Vent vers les archipels.

A titre dérogatoire, les déplacements pour motifs impérieux d'ordre familial ou de santé pourront néanmoins être effectués sous la double condition d’un test négatif de moins de 24 heures et la présentation d’un motif impérieux valide au transporteur. Il s’agira par exemple d’assister aux obsèques d’un proche, à un mariage ou à une naissance, de revenir à son domicile principal, d’exercer son droit de visite pour les enfants, d’un examen médical, ou d’une situation d’urgence exceptionnelle dûment justifiée.

Concernant les trajets du quotidien, comme par exemple pour la navette entre Moorea et Tahiti, le pass vaccinal ne sera pas exigé.

Les déplacements des passagers se rendant en Polynésie française depuis l’Hexagone comme depuis tous les pays étrangers, restent soumis à un protocole strict qui n’est pas modifié.

http://www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr/Dossiers/Information-COVID-19/Conditions-d-entree-en-Polynesie-francaise

***

Le Haut-commissaire de la République et le Président de la Polynésie française rappellent que le pass vaccinal permet de continuer à se protéger dans la durée en limitant les risques de contamination au  Covid-19 tout en permettant la poursuite des activités. Son utilisation organise ainsi un retour progressif à une vie normale en complément des protocoles sanitaires propres à chaque secteur.

Ils précisent que les conditions d’application du pass vaccinal seront adaptées en fonction de l’évolution des indicateurs sanitaires en Polynésie française au cours des prochaines semaines.

Enfin, les autorités appellent à la population à participer activement à la campagne de rappel dans les vaccinodromes, centres de vaccination et dispensaires de la Direction de la santé. À ce jour, près de  34 000 polynésiens ne sont pas à jour de leur rappel. Ils s’exposent à développer des formes plus graves de la maladie et ne bénéficient donc pas de la possibilité de présenter un pass vaccinal conforme.

> Visuel_Pass vaccinal - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,22 Mb