2022

Lutte contre les rodéos urbains motorisés : opération à Faa’a

 
 
Lutte contre les  rodéos urbains motorisés : opération à Faa’a

Le phénomène des rodéos motorisés, à l’origine de comportements routiers dangereux qui suscitent nuisances, incivilités et incidents, est une préoccupation partagée de la population et des forces de l’ordre.

Une opération d’envergure de lutte contre les courses de moto et de scooter sauvages a été organisée par le COMGEND dans la nuit du 19 au 20 mars au niveau de la route de la ceinture à Faa’a. Cette opération a permis d’intercepter et de contrôler un groupe d’une cinquantaine de deux roues qui s’apprêtaient à se livrer à ce type de pratique.

Au total, 34 infractions au code de la route ont été constatées (port du casque, motorisation non conforme à la réglementation, conduite sans BSR…), 50 dépistages d’alcoolémie et 5 dépistages stupéfiants (dont 3 se sont révélés positifs) ont été réalisés, et près de 2 grammes de cannabis découverts.

Depuis plusieurs mois, les forces de l’ordre sont mobilisées pour lutter contre ce phénomène particulièrement prégnant dans certaines zones urbaines de Tahiti et multiplient les opérations périodiques spécifiques sur la voie publique pour dissuader et interpeller les auteurs de rodéos.

Depuis le début de l’année, 180 infractions ont été relevées à l’encontre des pilotes de 2 roues.

*

Le Haut-commissaire de la République, Dominique SORAIN rappelle que les rodéos motorisés se déroulent non seulement au mépris de la loi, du code de la route et de la civilité, mais surtout au détriment de la sécurité de ceux qui s’y livrent comme de tous les usagers de la voie publique.

 

Ces multiplications délibérées des infractions commises le plus souvent à grande vitesse, sans casque, voire sans permis, notamment sur des motos ou des quads parfois volés, sont irresponsables et très dangereuses.

Les opérations « coup de poing » seront mises en œuvre tout au long de l’année pour contrer ce phénomène.