Déplacement d’une délégation État-Pays aux Tuamotu du 4 au 7 mars 2022

06/03/2022 - Déplacement d’une délégation État-Pays aux Tuamotu du 4 au 7 mars 2022

 
 
Déplacement d’une délégation État-Pays aux Tuamotu du 4 au 7 mars 2022

Le Haut-commissaire de la République en Polynésie française, Dominique SORAIN et le Président de la Polynésie française, Edouard FRITCH, respectivement accompagnés du Chef de la subdivision administrative des Tuamotu-Gambier, Frédéric SAUTRON et d’une délégation ministérielle composée de la Ministre de l’éducation, Christelle LEHARTEL, du Ministre de la culture et de l’environnement, Heremoana MAAMAATUAIAHUTAPU et du Ministre des grands travaux, René TEMEHARO, se sont rendus sur les îles de Takaroa, Arutua, Anaa, Hikueru, Hao, Vaihitahi, Nukutavake, Takume et Kaukura.

Ce déplacement a permis à la délégation d’aller à la rencontre des élus et des habitants des atolls de l’Ouest à l’Est des Tuamotu. Dans chacune des communes traversées, le Haut-commissaire et le Président de Polynésie ont pu constater la réalisation d’investissement stratégique. Ils ont ainsi pu procéder aux inaugurations de plusieurs ouvrages qui participent à la fois à la protection des populations, à l’amélioration des conditions de vie ou encore nécessaire au développement des atolls. Ce déplacement a permis d’apporter une illustration concrète du partenariat État-Pays-Commune et de la mise en œuvre réelle des différents outils financiers déployés en Polynésie. 

Les membres de la délégation ont reçu, dans chacune des communes, un accueil chaleureux et ont pu échanger sur les projets en cours ou à venir.

 

Protection des populations contre les évènements climatiques majeurs et amélioration des services publics

La Convention 2021-2025 relative aux bâtiments publics pouvant servir d’abris de survie dans l’archipel des Tuamotu va permettre le financement de plusieurs projets, à hauteur de 95 % de leur montant (parité État-Pays), pour un montant global de 6 millards F CFP.

À cette occasion, la délégation a procédé, avec le Tavana de Vahitahi à la pose de la 1ère pierre de la future école primaire abri permettant d’accueillir l’ensemble de la population en cas d’évènement climatique majeur.

Le permis de construire a été obtenu et le début des travaux est prévu dans le courant de l’année.

À Hikueru, le site de la future école primaire abri a été visité et une présentation de l’ouvrage a été faite aux élus. Les études préalables sont en cours et les travaux seront lancés en 2023.

À Arutua, la commune a décidé de s’équiper d’une nouvelle mairie abri. Là aussi, les études sont en cours et les travaux prévu pour 2023. 

Enfin, accompagné du Tavana de Takaroa, la délégation a également inauguré le nouveau Centre scolaire communal d’une capacité abri de 670 personnes. Sa mise en service est prévue pour la rentrée scolaire d’août prochain. Celui-ci comprend une école élémentaire primaire et maternelle. Il a été financé au travers du fond intercommunal de péréquation pour un montant de 455 millions F CFP.

Ces nouveaux bâtiments publics vont apporter un double bénéfice à la population :  d’une part, ils vont permettre d’améliorer notablement leur vie quotidienne et serviront, d’autre part à les protéger en cas de cyclone. 

   

Développement et restructuration des infrastructures maritimes, aéroportuaires, terrestres et de défense contre les eaux

Afin de tenir compte des difficultés liées à l’isolement géographique des atolls qui pèsent sur le quotidien des habitants, l’État et le Pays investissent fortement pour maintenir l’utilisation des ouvrages en toute sécurité et améliorer l’usage des infrastructures maritimes et aéroportuaire. Les projets suivants ont bénéficié d’un financement au titre du 3ème Instrument Financier et ont été inauguré à l’occasion de cette visite :

  • Arutua : aménagement du quai et construction d’une marina pour un montant de 226 millions de F CFP ;
  • Anaa : construction d’un débarcadère pour un montant de 336 millions de F CFP et rénovation de l’aérogare pour un montant de 54 millions de F CFP ;
  • Vahitahi : construction d’un débarcadère pour un montant de 369 millions de F CFP ;
  • Nukutavake : construction d’un débarcadère de plus de 300 millions F CFP ;
  • Takume : travaux de mise aux normes de la piste de l’aérodrome pour un montant de 306 millions de F CFP.

 

Création d’équipements publics et amélioration du service public

L’amélioration de la qualité de vie des habitants de ces atolls fait également l’objet d’une attention particulière de l’État, du Pays et des équipes communales. Ces équipements modernes et polyvalents concrétisent l’engagement pris par le Pays et l’État de proposer à la population polynésienne davantage d’infrastructures de qualité au sein desquelles se jouent les grands enjeux de l’éducation, de l’insertion, de la pratiquée sportive et du vivre ensemble.

Ce déplacement aura été l’occasion de constater l’aboutissement des projets portés par les élus : 

À Hikueru, le Haut-commissaire et le Président du Pays ont réalisé la pose de la 1ère pierre pour la future salle sportive. Ils ont également procédé à l’inauguration du hangar portuaire destiné au stockage du coprah.

À Hao, en présence de la ministre de l’éducation, Christelle Lehartel, le nouveau plateau sportif du collège a également été célébré avec l’ensemble des élèves et de l’équipe éducative particulièrement dynamique. 

À Nukutavake, le bâtiment de l’école élémentaire et le système d’alimentation en eau potable ont été inaugurés. Le Haut-commissaire et le Président ont réaffirmé, à ces occasions, le soutien de l’État et du Pays auprès des communes pour leur permettre de faire face aux enjeux de développement et de transformation à venir en matière de services publics environnementaux dont l’accès à l’eau potable demeure un objectif prioritaire. 

Enfin à Takaroa, la nouvelle cantine, implantée au sein du nouveau centre scolaire, a pu être visitée. Ce projet de 96,5 millions de F CFP a bénéficié d’un financement du Fonds Intercommunal de Péréquation. 

***

Cette tournée administrative a été l’occasion de constater la réalisation concrète des nombreux projets essentiels pour les habitants des atolls des Tuamotu.

Grâce au partenariat de l’État et du Pays, les communes sont en capacité de mener à bien ce type d’investissement, rendu possible par la mutualisation des conventions financières. Ces ouvrages illustrent la volonté commune d’investir pour l’amélioration du cadre de vie, le renforcement des exigences de sécurité et l’amélioration du service public.