Conditions de voyage en transport aérien au départ et à destination de la Polynésie française

 
Conditions de voyage en transport aérien au départ et à destination de la Polynésie française

CONDITIONS DE VOYAGE EN TRANSPORT AÉRIEN AU DÉPART ET À DESTINATION DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE

 

1 - Entre l'Hexagone et la Polynésie française (dans les deux sens)

Les déplacements de personnes par transport public aérien entre la Polynésie française et tout point du territoire de la République sont interdits, sauf s'ils sont fondés sur :

- un motif impérieux d'ordre personnel ou familial,

- un motif de santé relevant de l'urgence,

- un motif professionnel ne pouvant être différé.

- un motif en lien avec l’impératif de reprise économique du territoire, dont notamment l’investissement, le tourisme ou les manifestations culturelles.

Les personnes souhaitant bénéficier de l'une des exceptions mentionnées ci-dessus présentent à l'entreprise de transport aérien, lors de leur embarquement, une déclaration sur l'honneur du motif de leur déplacement accompagnée d'un ou plusieurs documents permettant de justifier de ce motif.

Cette déclaration sur l'honneur peut être faite par le voyageur sur papier libre ou sur un formulairede la compagnie.

 

2 - Depuis la Polynésie française vers la métropole

  • Contrairement à certaines collectivités d’outre-mer*, à ce stade, les déplacements depuis la Polynésie française et l'Hexagone ne nécessitent pas la réalisation d'un test RT-PCR ni l’engagement à respecter un isolement à l’arrivée.
  • Les passagers doivent se munir d'une attestation sur l’honneur de déplacement dérogatoire
  • Depuis le 16 janvier 2021, un couvre-feu s'applique en métropole de 18h à 6h, les passagers doivent donc se munir d'une attestation "couvre-feu" si leur vol arrive pendant les horaires du couvre-feu.

* Depuis le 18 janvier 2021, seuls les voyageurs au départ de la Guyane, Mayotte et de la Réunion doivent remplir une attestation sur l'honneur déclarant l'absence de symptômes, les engageant à un auto-isolement pendant 7 jours après l'arrivée et à effectuer un test RT-PCR à la fin de l'isolement.

   

3 - À destination de la Polynésie française

Depuis le 15 juillet 2020, toute personne, quelle que soit sa nationalité et âgé d'au moins 11 ans, en provenance d’une région extérieure à la Polynésie française, n'est autorisée à embarquer sur un vol à destination de la Polynésie française qu'après avoir présenté à la compagnie aérienne, au moment de l’enregistrement, un résultat négatif au test de dépistage au Covid-19 réalisé moins de 3 jours avant le vol ainsi que le récépissé d'enregistrement sur la plateforme polynésienne « Electronic travel information system » - « ETIS ».

      

Les 3 jours précédant le vol, que dois je faire ?

Toute personne arrivant en Polynésie française par voie aérienne âgée d’au moins 11 ans doit réaliser un test nécessaire à la surveillance sanitaire organisée par le pays.

Il faut donc :

  • effectuer un test de dépistage RT-PCR (moléculaire), pratiqué par un professionnel habilité, pour tous les passagers, âgés d'au moins 11 ans.
  • s'enregistrer sur la plateforme polynésienne « Electronic travel information system » - « ETIS » en renseignant le formulaire dématérialisé 
  • le délai d’obtention d’une autorisation ETIS étant immédiat, le voyageur peut saisir sa demande jusqu’au moment de l’enregistrement. Une fois le formulaire rempli et validé, le voyageur reçoit immédiatement par e-mail la confirmation et le numéro de son attestation ETIS qu’il présentera à la compagnie de transport aérienne au moment de l'enregistrement avec le résultat négatif du test de dépistage au Covid-19.
  • pour les familles qui prévoient de voyager avec des enfants mineurs, chaque enfant pourra être sur le formulaire d’un des parents ou adulte autorisé à voyager avec ses enfants mineurs. Autrement, les enfants voyageant seuls devront disposer d'un formulaire individuel. 

> ETIS - Marche à suivre - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,12 Mb

    

Présenter à la compagnie aérienne au moment de l’enregistrement

  • le résultat négatif du test RT-PCR (moléculaire) de chaque passager âgé d'au moins 11 ans ;
  • le récépissé d'enregistrement sur ETIS ou le numéro d'attestation ETIS ;
  • l'attestation sur l’honneur de déplacement dérogatoire. 

 

Arrivée à l'aéroport de Tahiti Faa'a

Depuis le 7 janvier 2021, les voyageurs âgés de 5 ans ou plus, quelle que soit leurs citoyennetés, ont l'obligation de réaliser un test RT-PCR ou antigénique dans les 72 heures avant le départ et de présenter à la compagnie aérienne un résultat négatif.

   

4 jours après l’arrivée : auto-prélèvement obligatoire

  • les voyageurs se verront remettre un kit d’auto-prélèvement à réaliser 4 jours après leur arrivée sur le territoire polynésien. Mis en place par l’Institut Louis Malardé (ILM), ce kit d’auto-prélèvement vient renforcer le dispositif de surveillance sanitaire. 

   

En cas de transit par Vancouver

  • les passagers en transit en zone internationale sans entrer au Canada sont exemptés de réaliser un test RT-PCR
  • ils doivent effectuer une demande d'autorisation de voyage électronique sur le site suivant :

https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/visiter-canada/ave/demande.html?fbclid=IwAR0oNwzzZM9D-mSYXKAK6ggtMM4bpAOHDHyX-70dqF1rXrOPAkXifBLUSlg

   

4 - Depuis la Polynésie française à destination du Canada et des États-Unis

Depuis janvier 2021, les conditions de déplacements à destination du Canada et des Etats-Unis ont évoluées.

Les voyageurs sont invités à se renseigner auprès des autorités gouvernementales ou consulaires ou sur le site du ministère de l’Europe et des affaires étrangères : www.diplomatie.gouv.fr

     

Textes officiels
ARRETE n° HC 4059 CAB du 23 octobre 2020 abrogeant l’arrêté HC n° 3099 CAB du 20 octobre 2020 etprescrivant les mesures générales nécessaires pourfaire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire
Décret n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire