Retour Accueil / ESPACE PRESSE / Archives / Archives 2018 / 19 novembre - Colloque international sur les plantes aromatiques, médicinales et cosmétopée

19 novembre - Colloque international sur les plantes aromatiques, médicinales et cosmétopée

19 novembre - Colloque international sur les plantes aromatiques, médicinales et cosmétopée

M. René BIDAL, Haut-commissaire de la République, s’est rendu ce matin au lycée hôtelier de Punaauia, pour assister à la cérémonie d’inauguration de la 10ème édition du colloque international sur les plantes aromatiques, médicinales et cosmétopées (CIPAM), intitulé « Nature et culture : de la recherche à l’innovation, la valorisation et/ou la préservation ».

Initiative lancée en l’an 2000, le CIPAM réunit tous les deux ans l’ensemble des collectivités françaises d’Outre-mer dans l’objectif de promouvoir et valoriser les plantes aromatiques et médicinales. Le potentiel des Outre-mer dans ce domaine est prometteur grâce à une biodiversité particulièrement riche et une utilisation traditionnelle des plantes médicinales.

Du 19 au 23 novembre 2018, chercheurs et acteurs économiques de l’Outre-mer français ainsi que de la région Pacifique mèneront des travaux autour de cinq thématiques :

-    Biodiversité végétale et ultramarine : potentialité et richesse à valoriser et/ou à préserver ;

-    Tradition et usages : les plantes dont les utilisations passées et présentes inspirent des valorisations innovantes (pharmacopée, cosmétopée, aromatique, alimentaire) ;

-    La plante et son contenu : du gène à la molécule (phytochimie) et leurs expressions génétique et moléculaire ;

-    Bio-production : éco-extractions, biotechnologies, technologies éco-comptables, nouvelles formulations ;

-    Economie verte et bleue : structuration de filières économiques durables et équitables, réseaux à développer et à intensifier, réglementations don accès et partage des avantages.

Le Haut-commissaire a souligné le fort potentiel de la biodiversité pour relever les enjeux du développement économique pour la Polynésie française. Il a notamment insisté sur l’importance de faire émerger ces filières sur un nouveau modèle économique durable et équitable. La capacité de la Polynésie française à innover dans ce secteur doit pleinement s’appuyer sur la recherche et le partenariat avec les entreprises.

L’Etat soutient cette démarche en cofinançant la dixième édition du CIPAM à plus de 10 millions de F CFP grâce à un partenariat en provenance du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, du ministère des Outre-mer, du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Fonds Pacifique) et de l’Université de la Polynésie française.

IMG_2506
IMG_2540
IMG_2623