Retour Accueil / Le Plan d'Action Stratégique de l'État (PASE)

Le Plan d'Action Stratégique de l'État (PASE)

         

   Les projets d'action stratégique de l'État (PASE) ont pour vocation, selon les termes de la circulaire NOR-PRMX0407451C du Premier ministre du 13 mai 2004 de déterminer la stratégie de mise en œuvre des politiques gouvernementales dans chaque région ou département.

   Le projet d'action stratégique de l'État est un document opérationnel qui décline sur une période de 3 ans un ensemble d'orientations stratégiques et d'actions prioritaires pour l'ensemble des services de l'État dans un territoire donné (un projet par département/région ou par collectivité pour l'outre-mer).

   L'article 6 du décret n°2007-422 du 23 mars 2007 relatif aux pouvoirs du Haut-Commissaire de la République en Polynésie française, à l'organisation et à l'action des services de l'État en Polynésie française, dispose que le Haut-Commissaire arrête le projet d'action stratégique de l'Etat en Polynésie française.

La première version du projet d’action stratégique de l'État en Polynésie française a été élaborée en mars 2009. L’État a souhaité mettre à jour son PASE, afin d’intégrer les conclusions des États généraux de l’Outre-mer en Polynésie française et les mesures du Conseil interministériel de l’Outre-mer (CIOM) du 6 novembre 2009. Cette nouvelle feuille de route tient compte également de l'avancement des actions fixées dans l'ancienne version du PASE.

 

Orientation 1  : Combler les déficits de sécurité

- Garantir la sécurité sanitaire de tous les habitants

- Consolider les dispositifs de prévention et de gestion des risques naturels

- Renforcer la sécurité routière

- Maintenir un niveau de vigilance élevé pour la sécurité des transports maritimes et aériens

- Lutter plus efficacement contre les formes les plus répandues de la délinquance

- Mettre en place une politique de gestion de réception des appels de détresse

 Améliorer le taux de recouvrement des amendes pour lutter contre la récidive et le sentiment d’impunité

 

Orientation 2  : Construire un partenariat efficace et pérenne avec les collectivités de la Polynésie française

- Définir et mettre en œuvre une stratégie concertée au service de l’aménagement et du développement du territoire

- Soutenir l’émergence des communes dans le paysage institutionnel de la Polynésie française

- Fonder ce partenariat sur des relations financières État-Polynésie française-communes assainies

 

 Orientation 3  : Assurer un développement équilibré et durable de la Polynésie française par la valorisation de ses ressources

- Poursuivre et approfondir la promotion de la connaissance et de la protection des ressources naturelles

- Poursuivre et approfondir l’accompagnement des projets de valorisation des ressources naturelles

- Faire de la Polynésie française un pôle d’excellence dans les énergies renouvelables

 

Orientation 4  : Participer à la maîtrise du territoire de la Polynésie française et à son insertion dans la région Pacifique

- Assurer une meilleure maîtrise de l’ensemble du territoire polynésien

- Promouvoir le rayonnement de la Polynésie française dans le Pacifique

 

Orientation 5  : Moderniser et valoriser l’action de l’État

- Renforcer la qualité de la relation entre administration et usagers

- Développer la transversalité et l’harmonisation des démarches des services de l’État

- Dynamiser la mobilité et les carrières dans la fonction publique

 

Orientation 6 (nouveau)  : Améliorer la formation et l’insertion professionnelle des jeunes Polynésiens

- Endiguer l’échec, éviter le décrochage et améliorer la qualification

- Ouvrir les formations sur l’espace régional et international

- Faciliter l’accès aux concours et examens

- Soutenir les alternatives aux formations généralistes / diplômes nationaux

- Améliorer l’insertion

- Agir contre le chômage des jeunes non diplômés

 

Orientation 7 (nouveau)  : Contribuer au développement culturel de la Polynésie française

- Doter l’État de nouveaux outils de coopération culturelle

- Contribuer à la protection, à la valorisation et à la connaissance du patrimoine polynésien

- Promouvoir création contemporaine en Polynésie française