Remise des insignes d’officier dans l'Ordre de la Légion d'honneur à Mme Henriette KAMIA, présidente de l’association Huma Mero et de la fédération Te niu o te huma

07/01/2022 -Remise des insignes d’officier dans l'Ordre de la Légion d'honneur à Mme Henriette KAMIA, présidente de l’association Huma Mero et de la fédération Te niu o te huma

 
 
Remise des insignes d’officier dans l'Ordre de la Légion d'honneur à Mme Henriette KAMIA, présidente de l’association Huma Mero et de la fédération Te niu o te huma

Le Haut-commissaire de la République, Dominique SORAIN, s’est rendu au centre Huma Mero à Arue, ce vendredi 7 janvier 2022, pour remettre la médaille d’officier dans l’Ordre de la Légion d’honneur à Mme Henriette KAMIA, présidente de l’association Huma Mero et de la fédération Te niu o te huma.

Très engagée pour la reconnaissance des personnes porteuses de handicaps, Mme Henriette KAMIA s’investit depuis 1987 en prenant les rênes de l’association « Taatira Huma Mero ». Cette association vient en aide aux personnes handicapées en les soutenant dans leurs démarches administratives, de recherche d’un logement, dans l’orientation d’un cursus scolaire adapté, pour trouver un emploi, pour leur faciliter transport et déplacements.

Son parcours est reconnu depuis de nombreuses années puisque Henriette KAMIA a reçu deux décorations officielles françaises. La médaille d’or de la jeunesse et des sports lui a été décernée en 2013 et s’illustre dans ses fonctions de vice-présidente du comité olympique de Polynésie française. Et elle a été faite Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur en 2010.

« Depuis des années vous travaillez pour que la société considère mieux les personnes handicapées car celles-ci sont hélas encore trop souvent négligées. Vous vous investissez sans cesse pour changer les choses et éveiller les consciences face au handicap. » tels sont les mots du Haut-commissaire qui honorent l’engagement remarquable de Henriette KAMIA pour les droits des personnes porteuses de handicaps.

Sa force de caractère n’est plus à démontrer. Henriette KAMIA est un exemple de réussite pour tous et son parcours force l’admiration.

L’accès à la cérémonie était soumis au pass sanitaire.