L'île de Clipperton

280px-Ile_de_Clipperton_(carte-fr).svg

Toute activité de pêche professionnelle (décret 2010-728 du 29 juin 2010), sportive (décret 90-618 du 11 juillet 1990) ou de recherches scientifiques (article L251-1 de la loi 76-655 du 16 juillet 1976) menée sur l'île de Clipperton (classé dans le domaine public de l'Etat) et conduite par des navires battant pavillon d'un État étranger doit au préalable faire l'objet d'une demande d'autorisation adressée au Haut-Commissaire de la République en Polynésie française, Administrateur délégué de l'île de Clipperton en vertu de l'arrêté du 3 février 2008.

Si tout individu (étranger ou ressortissant français) désireux de se rendre sur l'île de Clipperton, hors activité mentionnée ci-dessus (recherches, pêche professionnelle ou pêche sportive), peut au préalable demander une autorisation pour occupation du domaine public de l'Etat (art.L2122-1 du code général de la propriété des personnes publiques), le Haut-Commissaire de la République en Polynésie française, ne délivre des autorisations de débarquement qu'aux seules expéditions scientifiques conduites par des chercheurs reconnus. Cette décision se justifie au regard de la fragilité de l'environnement, de la difficulté d'y mesurer l'impact des activités humaines et des problèmes d'accès à Clipperton (danger inhérent au débarquement) rendant extrêmement difficile le déploiement des moyens de secours en cas d'incident.

Vous pouvez contacter la Cellule diplomatique du Haut-Commissariat qui est à votre disposition pour toute demande de renseignements complémentaires à l'adresse électronique suivante : maxime.gutzwiller@polynesie-francaise.pref.gouv.fr