2022

En saison des pluies, la randonnée est une activité à risques

 
 
En saison des pluies, la randonnée est une activité à risques

Hier de nombreux moyens de secours et de recherche ont été mobilisés par la direction de la protection civile du Haut-commissariat afin de venir en aide à deux groupes de randonneurs. Ces derniers sont restés bloqués dans les vallées de Tuauru sur la commune de Mahina et de Onohea sur la commune de Hitia’a O Te Ra, en raison de la montée des eaux.

Dans les deux cas, ces groupes se sont engagés en début de journée dans des vallées enclines depuis plusieurs jours à une saturation des sols en eau et à de fortes précipitations. Tous n'ont pu, à pied ou en véhicule, regagner le bas de la vallée en raison de l'impraticabilité des passages à gué franchis sans difficulté à la montée.

Ces situations en début de saison des pluies et en particulier après le drame de la Papenoo, sont une nouvelle fois l'occasion pour le Haut-commissaire de rappeler à toutes et à tous la nécessité de ne pas fréquenter les vallées de Polynésie française quand les conditions météorologiques ne le permettent pas.

Ce message s’adresse aux randonneurs occasionnels, aux randonneurs chevronnés tout comme aux professionnels du secteur. Ces derniers restent responsables de la sécurité des clients qu’ils encadrent et doivent aussi faire montre d’une grande prudence.

En randonnée, il est recommandé de respecter les consignes élémentaires suivantes :

-       prendre l'attache et solliciter des renseignements auprès d'un professionnel qualifié ;

-       se munir d'un moyen de communication fonctionnel (GSM chargé) ;

-       emporter de l'eau et des vivres en quantité ;

-       disposer de vêtements imperméables et chauds.

Si des personnes restent bloquées par une montée soudaine des eaux, il est conseillé de :

-       ne jamais franchir les cours d'eau en crue ;

-       se réfugier en hauteur et à bonne distance du cours d'eau ;

-       se signaler sans délai aux services de secours en composant le 18.

Il est rappelé que les informations des bulletins de vigilance ou encore les prévisions météorologiques doivent être interprétées avec précaution quand il s'agit d'évoluer dans les vallées ou sur les reliefs. Une vigilance verte ou jaune ou encore une absence d'annonce de pluie ne sauraient garantir une absence de précipitations intenses et très localisées dans ces lieux particuliers.