2022

Cérémonie des Cadets de la Sécurité Civile

 
 
Cérémonie des Cadets de la Sécurité Civile

Le Haut-commissaire de la République en Polynésie française, M. Eric SPITZ, a reçu les cadets de la Sécurité Civile en présence de la ministre de l’éducation, Mme Christelle LEHARTEL, du chef de corps du RSMA-Pf, colonel Fabrice AVENEL, du vice-recteur de Polynésie française, M. Thierry TERRET, et du 1er adjoint au maire de la commune de Papara, M. Fabien RIMA.  

Cette cérémonie a réuni près de soixante-dix jeunes collégiens, lycéens et CAP de la commune de Papara, cela a été l’occasion de remettre les attestations des Cadets de la Sécurité Civile, en signe de leur engagement.

Ce moment solennel a concrétisé l’engagement qui a pour objectifs multiples de favoriser la culture de la sécurité civile, de sensibiliser aux comportements de prévention et de développer du sens civique chez les jeunes élèves.

La convention cadre de partenariat relative aux cadets de la sécurité civile a été signée le 22 mars 2017 entre le Haut-commissaire de la République, le vice-recteur et la ministre de l'éducation de Polynésie française.

Ce dispositif doit recueillir l'adhésion de la commune concernée, en particulier ses sapeurs-pompiers. Il s'agit de sensibiliser les élèves aux valeurs de la République, à la citoyenneté et à l'éco-citoyenneté, à la sécurité des personnes, à la prévention des risques et aux missions des services de secours, et, potentiellement, au volontariat au sein des sapeurs-pompiers.

Depuis 2018, 6 classes dans 4 établissements scolaires ont été volontaires :

  • une classe de 3ème du collège Maco TEVANE est entrée dans le dispositif en 2018-2019 à Papeete, puis une autre classe de 3ème du collège d'Atuona la même année ;
  • le collège de Mahina a ainsi ouvert une classe de 4ème de cadets en 2020 suivi d’une classe de 3ème en 2021 ;
  • le collège de Papara a ouvert une classe de 4ème de cadets en 2021 suivi d’une classe de 3ème et 4ème en 2022.
  • le lycée de Papara a ouvert une classe de 1ère CAP "électricité" cette année.

Le dispositif a été renforcé en 2020, avec l'expertise du régiment du service militaire adapté de Polynésie française, en particulier sa filière "agents de prévention et de sécurité", avec le volet sécurité incendie.